Nouvelles de Dorel

Dorel publie ses résultats du deuxième trimestre

Montréal, Québec - 8/12/2009

La Société Les Industries Dorel Inc. (TSX : DII.B DII.A) a publié aujourd’hui les résultats de son deuxième trimestre terminé le 30 juin 2009. Le bénéfice net a atteint 24,8 M$ US, soit 0,74 $ US par action après dilution, comparativement à 31,3 M$ US, soit 0,94 $ US par action après dilution, pour le même trimestre en 2008. Comme il est décrit ci-dessous, les résultats de 2009 comprennent des pertes importantes découlant de l’évaluation à la valeur de marché des contrats de change. Ces pertes se sont élevées à 12,6 M$ US au deuxième trimestre et correspondent à un montant, après impôt, de 0,27 $ US par action après dilution. En excluant ces pertes, le bénéfice dilué par action au deuxième trimestre de 2009 s’établit à 1,01 $ US. Cette augmentation des bénéfices s’est produite malgré un recul de 7,2 % du chiffre d’affaires pendant le trimestre, qui est passé de 593,7 M$ US au deuxième trimestre l’an dernier à 551,1 M$ US cette année.

Depuis le début de l’exercice, le bénéfice net s’établit à 52,8 M$ US, soit 1,58 $ US par action après dilution, comparativement à 66,5 M$ US, soit 1,99 $ US par action après dilution au premier semestre de 2008. En excluant les pertes découlant de l’évaluation à la valeur de marché des contrats de change enregistrées depuis le début de l’exercice, le bénéfice se chiffre à 61,3 M$ US, soit 1,84 $ US par action après dilution. Pour la première moitié de l’exercice, le chiffre d’affaires atteint 1,076 G$ US, alors qu’il s’était élevé à 1,150 G$ US lors de l’exercice précédent, soit un recul de 6,4 %.

Afin de se protéger contre les fluctuations des taux de change et de leur incidence sur ses flux de trésorerie, la Société a recours à des contrats de change à terme ainsi qu’à d’autres types d’instruments financiers dérivés, dont la majorité est attribuable à la division Produits de puériculture de Dorel Europe. Comme la Société n’utilise pas la méthode de la « comptabilité de couverture », les gains et les pertes hors caisse découlant de l’évaluation à la valeur de marché sont comptabilisés; ils correspondent à la différence entre le taux de change établi par contrat et le cours du marché pour ces instruments à la fin d’une période donnée. Par conséquent, les gains et les pertes découlant de ces instruments sont comptabilisés par rapport aux fluctuations des taux de change actuels, plutôt que par rapport aux taux de change à l’échéance des contrats, lorsque l’incidence sur les flux de trésorerie est enregistrée. La majorité des pertes non réalisées comptabilisées depuis le début de 2009 reposent sur des contrats qui étaient déjà conclus au 30 décembre 2008, pour lesquels les gains non réalisés ont été comptabilisés en 2008.

« Pour le deuxième trimestre consécutif, nous avons surpassé nos prévisions de bénéfices, grâce à la mise en œuvre de mesures drastiques de compression des dépenses, à la priorité accordée à la gestion du fonds de roulement ainsi qu’à un contexte de coûts plus stable. Bien que le chiffred’affaires ait fléchi, un pourcentage important de la baisse est attribuable à la conversion des devises. Les ventes de bicyclettes haut de gamme n’ont pas encore atteint les niveaux escomptés alors que les consommateurs demeurent sélectifs à l’égard de leurs dépenses discrétionnaires. Dans l’ensemble, nos unités d’exploitation produisent de bons résultats malgré la conjoncture défavorable. Le développement de produits reste l’un des moteurs de la croissance de Dorel. De nouveaux produits emballants, comme notre siège d’auto révolutionnaire Air Protect de Safety 1st, sont introduits sur le marché. Par ailleurs, au Tour de France de cette année, deux membres de l’équipe Liquigas, coursant sur le nouveau vélo de route 2010 SuperSix de Cannondale, se sont classés parmi les dix premiers, et un troisième a remporté le prestigieux maillot à pois du meilleur grimpeur. Il s’agit de la toute première fois que deux coureurs d’une équipe commanditée par Cannondale se classent parmi les dix premiers. Ces exemples démontrent bien comment notre engagement en recherche et développement renforcera davantage notre solide avantage concurrentiel », a affirmé Martin Schwartz, président et chef de la direction de Dorel.

Télécharger le PDF pour le communiqué de presse complet