Nouvelles de Dorel

Un exercice record pour Dorel

Montréal, Québec - 3/10/2011

La société Les Industries Dorel Inc. (TSX : DII.B DII.A) a annoncé aujourd’hui les résultats de son quatrième trimestre et de son exercice terminés le 30 décembre 2010. Au quatrième trimestre, le chiffre d’affaires a fléchi de 1,1 % pour s’établir à 539,5 millions de dollars US, comparativement à 545,3 millions de dollars US un an plus tôt. Le bénéfice net a augmenté de 4,2 % pour atteindre 25,2 millions de dollars US, soit 0,76 $ US par action après dilution, alors qu’il s’était élevé à 24,2 millions de dollars US, ou 0,73 $ US par action après dilution l’an dernier.

Pour l’ensemble de l’exercice, le chiffre d’affaires a progressé de 8,1 % pour s’établir à 2,3 milliards de dollars US, comparativement à 2,1 milliards de dollars US en 2009. Le bénéfice net a augmenté de 19,2 % pour atteindre 127,9 millions de dollars US, soit 3,85 $ US par action après dilution, comparativement à 107,2 millions de dollars US, ou 3,21 $ US par action après dilution, lors de l’exercice précédent. En excluant l’incidence des acquisitions d’entreprise et des fluctuations des taux de change sur douze mois, en particulier à la division Produits de puériculture, la croissance des ventes, sur une base comparable, a dépassé 7 % en 2010.

« Bien que le quatrième trimestre fut difficile, nous sommes satisfaits des résultats de Dorel pour l’ensemble de l’exercice. Nos divisions ont su composer efficacement avec la conjoncture économique difficile en misant sur des produits offrant une bonne valeur pour le prix, en continuant d’accorder une grande importance au développement de nouveaux produits et en soutenant stratégiquement les marques. Dans un environnement caractérisé par une réduction des dépenses discrétionnaires des consommateurs et une augmentation des coûts des intrants, Dorel a réussi à accroître son chiffre d’affaires de plus de 8 % et à améliorer ses bénéfices par rapport à l’exercice précédent. Si l’on avait cherché à connaître le degré d’acceptation des marques et produits de Dorel, les deux derniers exercices nous ont fourni une réponse. Le fait que nous ayons obtenu de bons résultats au cours de cette période en dit long sur la solide position que nous occupons sur les nombreux marchés mondiaux dans lesquels nous exerçons nos activités, » a commenté Martin Schwartz, président et chef de la direction de Dorel.

« Malgré ce succès, les résultats obtenus par certaines de nos unités d’exploitation américaines qui desservent les grands détaillants nous ont déçus. La demande a ralenti aux points de vente de ces clients dans la seconde moitié de l’exercice, de sorte que les détaillants ont réagi en réduisant non seulement leurs commandes de réapprovisionnement mais en cherchant également à baisser leurs niveaux de stocks en magasin. Cette situation nous a laissés avec des stocks considérables à la clôture de l’exercice que nous avions prévu vendre au quatrième trimestre. Nous avons dû également composer avec une hausse des frais de transport par conteneur et des coûts des matières premières qui ont eu des répercussions sur les bénéfices. En ce début d'année 2011, nous allons gérer le surplus de stocks et nous nous attendons à ce que de nouveaux produits lancés en 2011 stimulent les ventes au cours des prochains mois. »

Pour l’exercice 2010, la diminution du taux d’imposition, par rapport à 2009, a eu une incidence positive sur le bénéfice net. La constatation d’avantages fiscaux supplémentaires d’un montant de 9,7 millions de dollars US relativement à l’impôt estimatif à payer de plusieurs exercices antérieurs explique en grande partie la baisse du taux d’imposition. Ce montant hors trésorerie, qui représente 0,29 $ US par action après dilution, n’avait pas été constaté aux fins comptables lors des exercices précédents; il n’a été comptabilisé qu’au quatrième trimestre de l’exercice 2010 lorsque les autorités fiscales compétentes ont confirmé le bien-fondé de ces avantages.

Télécharger le PDF pour le communiqué de presse complet