Nouvelles de Dorel

Dorel Publie Ses Résultats Du Deuxième Trimestre

Montréal, Québec - 8/3/2018

Montréal, le 3 août 2018 — La société Les Industries Dorel Inc. (TSX : DII.B, DII.A) a annoncé aujourd’hui les résultats de son deuxième trimestre et de la période de six mois clos le 30 juin 2018. Le chiffre d’affaires s’est élevé à 623,2 millions de dollars US au deuxième trimestre, en hausse de 2,0 % par rapport à la même période un an plus tôt. La perte nette déclarée s’est élevée à 14,8 millions de dollars US, soit 0,46 $ US par action après dilution, comparativement à un bénéfice net déclaré de 11,4 millions de dollars US, ou 0,35 $ US par action après dilution, au deuxième trimestre de l’exercice 2017. Le bénéfice net ajusté a augmenté de 1,7 % pour atteindre 12,7 millions de dollars US, soit 0,39 $ US par action après dilution, comparativement à 12,4 millions de dollars US, ou 0,38 $ US par action après dilution, lors du précédent exercice.

Pour les six premiers mois de l’exercice, le chiffre d’affaires s’est établi à 1,27 milliard de dollars US, en hausse de 0,6 % par rapport au chiffre d’affaires de 1,26 milliard de dollars US réalisé douze mois plus tôt. La perte nette déclarée s’est élevée à 10,0 millions de dollars US, soit 0,31 $ US par action après dilution, comparativement à un bénéfice net déclaré de 20,3 millions de dollars US, ou 0,62 $ US par action après dilution, un an auparavant. Si l’on exclut l’incidence de la perte de valeur sur les créances clients de Toys“R”Us de 9,4 millions de dollars US après impôt au premier trimestre, le bénéfice net ajusté pour la première moitié de l’exercice a reculé pour s’établir à 27,6 millions de dollars US, soit 0,85 $ US par action après dilution, comparativement à 35,1 millions de dollars US, ou 1,08 $ US par action après dilution, un an auparavant.

« Parmi nos secteurs d’activité, la division Dorel Sports a fortement rebondi après un début d’année difficile et a affiché des résultats ajustés robustes. La division Dorel Maison a continué d’accroître ses ventes en ligne et a maintenu sa solide rentabilité. La division Dorel Produits de puériculture a connu un trimestre décevant, en raison principalement de difficultés de mise en œuvre d’un système en Europe qui ont entraîné la perte de ventes. Cette situation, jumelée au fait que notre unité d’exploitation au Chili soit engagée dans son plan de redressement, a porté ombrage à notre performance exceptionnelle aux États-Unis. Nous avons surmonté les répercussions de la faillite de Toys“R”Us plus tôt cette année alors que l’unité d’exploitation Dorel Juvenile États-Unis a enregistré, par rapport au précédent exercice, son meilleur trimestre de croissance du chiffre d’affaires des neuf dernières années. Nous sommes encouragés par les réactions du marché à nos nouvelles bicyclettes et nouveaux produits de puériculture. Les ventes chez les détaillants ont été bonnes au cours des derniers mois et les lancements d’autres nouveaux produits sont prévus au cours de la seconde moitié de l’année, ce qui nous rend optimistes pour le reste de l’exercice ».

« Afin de renforcer notre conseil d’administration, le mois dernier Norm Steinberg a été nommé comme nouvel administrateur. Il s’agit d’un professionnel chevronné à la feuille de route remarquable qui possède une vaste expérience dans les domaines des fusions et acquisitions et de la gouvernance d’entreprise, et qui a guidé de nombreuses sociétés ouvertes. Ces compétences jumelées à sa vision stratégique, son leadership et son expertise juridique démontrés compléteront très bien les forces et le savoir-faire des membres actuels de notre conseil d’administration et profiteront à tous. Nous sommes ravis que Norm se joigne à nous, » a déclaré Martin Schwartz, président et chef de la direction de Dorel.

La Société présente de l’information financière ajustée qui exclut la perte de valeur des immobilisations incorporelles, les frais de restructuration et autres coûts, la réévaluation des passifs au titre de contrats d’achat à terme de gré à gré ainsi que la perte sur extinction anticipée de la dette à long terme, parce qu’elle estime que l’exclusion de ces éléments permet de comparer de façon plus explicite la performance de ses activités principales d’une période à l’autre. Ces éléments annoncés sont présentés en détail dans les tableaux joints au présent communiqué. Le présent communiqué comprend les rapprochements entre ces mesures financières non conformes aux PCGR et les mesures financières qui sont les plus directement comparables calculées conformément aux PCGR.

Cliquez sur le lien ci-dessous pour accéder à la version complète du communiqué