Nouvelles de Dorel

Dorel enregistre une amélioration de ses résultats au premier trimestre de l’exercice 2016

Montreal, Quebec - 5/6/2016

La société Les Industries Dorel Inc. (TSX : DII.B, DII.A) a publié aujourd’hui les résultats de son premier trimestre clos le 31 mars 2016. Le chiffre d’affaires total s’est établi à 645,9 millions de dollars US, en baisse de 2,9 % par rapport à 665,5 millions de dollars US un an plus tôt. Le bénéfice net ajusté du trimestre a progressé de 66,7 % pour atteindre 19,7 millions de dollars US, soit 0,60 $ US par action après dilution, comparativement à 11,8 millions de dollars US, ou 0,36 $ US par action après dilution en 2015. Le bénéfice net déclaré a augmenté de 43,9 % pour se chiffrer à 16,7 millions de dollars US, soit 0,51 $ US par action après dilution, contre 11,6 millions de dollars US, ou 0,36 $ US par action après dilution, au premier trimestre de l’exercice 2015.

« Nous sommes satisfaits de ce début d’année positif. La division Dorel Mobilier de maison a connu un autre trimestre record et a évolué pour devenir une entreprise de croissance qui bénéficie d’opportunités de poursuivre son expansion auprès de sa clientèle en ligne. Les articles récemment lancés sur le marché par Dorel Produits de puériculture suscitent l’intérêt des consommateurs et l’instauration de hausses des prix de vente a permis d’améliorer les marges brutes dans la plupart de nos marchés, » a commenté Martin Schwartz, président et chef de la direction de Dorel.

Tel que présenté plus bas, le bénéfice net déclaré comprend des frais de restructuration et autres coûts et de la réévaluation de passifs au titre de contrats d’achat à terme de gré à gré. De ce fait, la Société présente de l’information financière ajustée dans le présent communiqué parce qu’elle estime que l’exclusion de ces éléments permet de comparer de façon plus explicite la performance de ses activités principales d’une  période à l’autre.  Veuillez consulter la section intitulée « Mesures financières non conformes aux PCGR » pour les rapprochements entre les mesures financières non  conformes aux PCGR et les mesures financières les plus directement comparables calculées conformément aux PCGR.

 

Télécharger le PDF pour le communiqué complet