Nouvelles de Dorel

Dorel annonce des résultats annuels records malgré un dernier trimestre difficile

Montréal, Québec - 3/11/2009

La Société Les Industries Dorel Inc. (TSX : DII.B DII.A) a annoncé aujourd’hui les résultats de son quatrième trimestre et de son exercice terminés le 30 décembre 2009. Au quatrième trimestre, le chiffre d'affaires a progressé de 13,6 % pour atteindre 545,3 millions de dollars US, comparativement à 479,9 millions de dollars US un an plus tôt. Le bénéfice avant impôts s’est établi à 31,0 millions de dollars US, alors qu’il s’était chiffré à 19,6 millions de dollars US l’an dernier, ce qui représente une hausse de 58,5 %. Le bénéfice net a grimpé de 26,3 % pour atteindre 24,2 millions de dollars US, soit 0,73 $ US par action après dilution, comparativement à 19,2 millions de dollars US, ou 0,57 $ US par action après dilution, l’an dernier.

Pour l’ensemble de l’exercice, le chiffre d’affaires a légèrement reculé pour s’établir à 2,1 milliards de dollars US, comparativement à 2,2 milliards de dollars US en 2008. Le bénéfice avant impôts s’est chiffré à 128,3 millions de dollars US pour l’exercice 2009, comparativement à 132,0 millions de dollars US lors de l’exercice précédent. Le bénéfice net a fléchi de 5,0 % pour s’établir à 107,2 millions de dollars US, soit 3,21 $ US par action après dilution, alors qu’il s’était élevé à 112,9 millions de dollars US l’an dernier, ou 3,38 $ US par action après dilution. Sur une base comparable, le chiffre d’affaires a progressé d’environ 7 % au quatrième trimestre, alors que pour l’ensemble de l’exercice il a reculé d’un peu moins de 3 %.

Comme il a été indiqué tout au long de l’exercice, des montants importants ayant trait à des gains et pertes de change, tant en 2009 qu’en 2008, se sont répercutés sur les bénéfices publiés d’un exercice à l’autre. En 2008 la Société a constaté des gains non réalisés de 10,5 millions de dollars US (gains après impôts de 7,4 millions de dollars US ou 0,22 $ US par action après dilution) sur des instruments de couverture de change destinés à être utilisés en 2009, qui ont été contrepassés en 2009, ce qui a créé une perte au cours du présent exercice. La Société a de plus comptabilisé en 2009 une perte additionnelle de 4,2 millions de dollars US sur des contrats de change de 2010. Le montant total de l’incidence négative après impôts sur les résultats de 2009 a été de 10,0 millions de dollars US, soit 0,30 $ US par action après dilution. De plus, les résultats du quatrième trimestre de l’exercice 2009 comprennent un gain net après impôts de 2,9 millions de dollars US, soit 0,09 $ US par action après dilution, se rapportant au règlement favorable d’une réclamation. 

« Nous avons entrepris l’exercice 2009 avec circonspection, même si nous étions confiants à l’égard des perspectives de Dorel. Bien que nous ayons fait preuve de prudence et accordé beaucoup d’importance à contenir les coûts, nous n’avons réduit d’aucune façon notre engagement à l’égard du développement de nouveaux produits puisque nous considérons que cette activité demeure un important facteur catalyseur. Malgré le ralentissement, nous avons continué à consacrer des fonds aux acquisitions d’entreprises ainsi qu’à la recherche et au développement, alors que nous investissons pour l’avenir. Ceci a mené au lancement sur le marché de plusieurs excellents nouveaux produits en 2009, ce qui a renforcé encore davantage notre position concurrentielle dans nos principaux secteurs d’activités des produits de puériculture et des produits récréatifs. Nous avons récemment démontré notre engagement à cet égard en annonçant un investissement de 20,8 millions de dollars US qui sera effectué au cours des trois prochaines années à notre usine de fabrication de sièges d’auto située à Columbus, dans l’Indiana, pour la construction d’un nouveau centre de compétences en conception et mise au point, » a commenté le président et chef de la direction de Dorel, Martin Schwartz.

« Nous sommes extrêmement satisfaits des résultats de 2009. Si l’on exclut les montants qui précèdent se rapportant à notre programme de couverture de change et le règlement de la réclamation, notre bénéfice normalisé par action après dilution s’est accru par rapport à l’exercice précédent pour s’établir à 3,42 $ US, alors qu’il s’était chiffré à 3,16 $ US en 2008. Cette amélioration se reflète dans nos robustes flux de trésorerie provenant des activités d’exploitation qui ont atteint un niveau record de 205 millions de dollars US. Même après avoir réinvesti dans notre société sous la forme de dépenses en immobilisation et d’acquisitions d’entreprises, financé notre programme de rachat d’actions et versé des dividendes à nos actionnaires, nous avons réduit notre niveau d’endettement de près de 114 millions de dollars US, » a ajouté M. Schwartz.

Télécharger le PDF pour le communiqué de presse complet